Aller au contenu

ACV Sociale

La sensibilisation aux enjeux sociaux dans la chaîne de valeur tels que la création directe et indirecte de l’emploi local, la promotion de la responsabilité sociale, l’engagement public pour le développement durable et l’éducation nous pousse à nous demander : ‘’ Comment les acteurs (entreprises, industries, politiques publiques etc.) créent les valeurs sociales, économiques et environnementales partagées dans une perspective de cycle de vie ?’’

Pour répondre à cette question l’AsCV fournit des informations sur ces impacts sociaux et socio-économiques pour la prise de décision, dans la perspective d’améliorer la performance sociale d’une organisation et finalement le bien-être des parties prenantes.

“Une analyse sociale du cycle de vie (AsCV) est une méthode qui peut être utilisée pour évaluer les aspects sociaux et sociologiques d’organisations, de produits et/ou de services, leurs impacts réels et potentiels, positifs et négatifs, tout au long du cycle de vie, englobant l’extraction et le traitement des matières premières, la fabrication, la distribution, l’utilisation, la réutilisation, la maintenance, le recyclage et l’élimination finale.” (PNUE, 2020)

Cette méthodologie s’appuie sur l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) qui se concentre sur les impacts environnementaux. Le cadre de l’AsCV est basé sur les lignes directrices (PNUE, 2020), les fiches méthodologiques (PNUE, 2021), les dix-sept Objectifs de Développement Durable (ODD) et la norme ISO 14040.

Les parties prenantes se qualifient comme des catégories d’acteurs impactés par des organisations, des produits et/ou services. Les impacts sociaux, à la fois positifs et négatifs, sont classés par catégories de parties prenantes pour faciliter la démarche opérationnelle et assurer l’exhaustivité du cadre.

Dans les directives AsCV, ces catégories de parties prenantes sont prises en compte: le travailleur/l’employé, la communauté locale, les acteurs de la chaîne de valeur (par exemple les fournisseurs), le consommateur, la société et l’enfant.

Les catégories d’impact contiennent les thèmes sociaux cruciaux (les indicateurs) pour les différentes catégories de parties prenantes.

Ces indicateurs peuvent varier selon le contexte de l’étude et permettent l’évaluation des catégories d’impact telles que la relation de travail, le harcèlement sexuel, les petits exploitants y compris les agriculteurs, la répartition de la richesse, le traitement éthique des animaux, la réduction de la pauvreté, l’éducation dispensée dans la communauté locale, les problèmes de santé des enfants en tant que consommateurs, les préoccupations en lien avec les enfants concernant les pratiques commerciales.

Réalisation de l’AsCV

Nous réalisons l’ACV sociale en quatre étapes :

Définition du périmètre et champs d’études / identification et pertinence des indicateurs sociaux (thèmes sociaux) et des parties prenantes

Développement des questionnaires selon les indicateurs (thèmes sociaux)

Collecte des données quantitatives, qualitatives et semi-qualitative par les entretiens et les questionnaires en ligne

Analyse et interprétations des résultats, validation, et présentation des pistes d’amélioration basées sur un système de scoring (Performance score)

Ces étapes se réfèrent aux documents suivants publiés par l’Initiative du Cycle de Vie du PNUE :

« Les lignes directrices » présentent l’état de l’art en matière de mesure des impacts sociaux à travers des exemples pertinents. Le document explique les forces et les défis des différentes approches dans l’analyse sociale des produits et des organisations. Chaque section définit les principales étapes de l’étude en s’appuyant sur des exemples concrets et dirige l’utilisateur vers des ressources et des références supplémentaires.

Les objectifs de ces lignes directrices (PNUE, 2020) sont, notamment : la reconnaissance d’une pluralité d’approches établies, l’adaptation de l’AsCV au contexte actuel et la présentation des évolutions méthodologiques.

« Les fiches méthodologiques pour les sous-catégories en AsCV », publiées en 2021, complètent « Les lignes directrices » et sont destinées à orienter des études de cas en AsCV.

Les objectifs de ce support sont, notamment : clarifier les sous-catégories et leur relation avec les groupes de parties prenantes, fournir une méthodologie de mesure pour chaque sous-catégorie, définir des indicateurs d’inventaire spécifiques, proposer des sources de données potentielles pour l’évaluation des points chauds.

SLCA
S-LCA Guidelines, UNEP, 2020

WeLOOP vous propose, grâce à son expertise, de réaliser une ACV sociale pour vos services, produits ou filières dans le but d’améliorer vos performances sociales et de vous accompagner dans la mise en œuvre de nos solutions.

Vous souhaitez connaître les impacts sociaux que génère votre entreprise et développer un projet collaboratif ? Contactez-nous pour échanger !

En savoir plus