IRTC Business

La Table ronde internationale sur la criticité des matériaux, IRTC, est un réseau international d’experts en matières premières critiques. La première phase du projet (2018 – 2020) a défini la base centrale d’un réseau international pérenne via l’organisation de tables rondes lors de conférences internationales à Vancouver (Canada), Tokyo (Japon) et San Antonio (Texas, États-Unis) autour des thèmes “Comment la méthodologie détermine ce qui est critique”, “Criticité et économie circulaire” et “Comment l’industrie gère la criticité”. Ces discussions ont donné lieu à plusieurs publications conjointes, présentant des recherches sur les différences et les points communs des différentes approches de la criticité, ainsi que les implications pour les industries, les décideurs politiques et l’économie circulaire.

En 2020, le projet IRTC a entamé sa deuxième phase, baptisée “IRTC-Business”, en mettant l’accent sur le soutien aux industries dans l’identification et la gestion des matières premières critiques, par le biais de tables rondes et d’ateliers (virtuels) avec le soutien d’un groupe de discussion industriel, la publication de documents d’orientation et le développement d’un outil web pour l’évaluation et l’atténuation de la criticité des matières premières.

Fonctionnement

Le projet IRTC est coordonné par la Fondation ESM, en Suisse, et financé par EIT RawMaterials. EIT RawMaterials, initié et financé par l’IET (Institut européen d’innovation et de technologie), un organe de l’Union européenne, est le groupement le plus important et le plus solide au monde dans le secteur des matières premières. Sa vision est de faire des matières premières un atout majeur pour l’Europe. Sa mission est de stimuler la compétitivité, la croissance et l’attractivité du secteur européen des matières premières par le biais d’une innovation radicale, de nouvelles approches éducatives et d’un esprit d’entreprise guidé.

Participants commerciaux

Ton Bastein, TNO, Netherlands

Prof. Gian Andrea Blengini, Joint Research Center, European Commission

Dr. Wei-Qiang Chen, Chinese Academy of Sciences

Prof. Jo Dewulf, University of Gent, Belgium

Prof. Roderick Eggert, Colorado School of Mines and the Critical Material Institute, USA

Prof. Tom Graedel, Yale University, USA

Gus Gunn, British Geological Survey, UK

Dr. Komal Habib, University of Waterloo, Canada

Prof. Atsufumi Hirohata, University of York, GB

Alessandra Hool, ESM Foundation, Switzerland

Dr. Alan J. Hurd, Los Alamos National Laboratory, USA

Dr. René Kleijn, University of Leiden, Netherlands

Jan Kosmol, Umweltbundesamt, Germany

Dr. Maïté Le Gleuher, The French Geological Survey BRGM, France

Dr. Min-Ha Lee, Korea Institute of Industrial Technology (KITECH)

Dr. Gang Liu, University of Southern Denmark

Dr. Gavin Mudd, Royal Melbourne Institute of Technology, Australia

Dr. Keisuke Nansai, National Institute for Environmental Studies, Tsukuba, Japan

Dr. Nedal Nassar, US Geological Survey

Philip Nuss, Umweltbundesamt, Germany

Prof. David Peck, Delft Technical University, Netherlands

Evi Petavratzi, British Geological Survey, UK

Prof. Armin Reller, ESM Foundation, Switzerland, and University of Augsburg, Germany

Dr. Dieuwertje Schrijvers, WeLOOP, France

Prof. Guido Sonnemann, University of Bordeaux, France

Dr. Luis Tercero, Fraunhofer ISI, Germany

Dr. Ester van der Voet, University of Leiden, Netherlands

Dr. Patrick Wäger, ESM Foundation and Empa, Switzerland

Prof. Steven B. Young, University of Waterloo, Canada

Groupe de discussion sur l’industrie

Michèle Brülhart, Responsible Business Alliance, USA

Barbara Forrière, Renault Group, France

James Goddin, ANSYS Granta, UK

Christian Hagelüken, Umicore, Germany

David Jarvis, HIPtec AS, Norway

Hendy Kim, Sungeel Hitech, Korea

Anthony Ku, China Energy, China

Insung Lee, POSCO, Korea

Soyoung Lee, POSCO, Korea

Luisa Morena, Tahuti Global, Canada/Uganda

Henrik Ørskov Pedersen, Grundfos SA, Denmark

Kotaro Shimizu, Mitsubishi Research, Japan

Kang-Myung Yi, Sungeel Hitech, Korea

Notre contribution au projet

Sur la base des résultats des discussions d’experts, WeLOOP développera un outil en ligne qui soutiendra le processus décisionnel des entreprises dans l’évaluation et la réduction des risques d’approvisionnement de l’entreprise. En outre, WeLOOP soutient directement le coordinateur du projet, ESM Foundation, dans l’organisation et la modération des tables rondes et des ateliers (virtuels) et prend la tête de la rédaction des résumés des ateliers et des publications spécifiques.

Siège social – Lille

254 rue du Bourg
59130 Lambersart – France

Filiale – Bordeaux

71 Boulevard du Président Wilson
33000 Bordeaux – France